Avertir le modérateur

07 mai 2011

Quotas discriminatoires: Dominique Sopo de SOS racisme dénonce un «racialisme délirant»

article_Dominique.jpg

Dans une enquête parue jeudi le site Mediapart affirme à avoir les preuves que des dirigeants de la DTN et de la FFF chercheraient à réduire le nombre de noirs et d'arabes dans les différentes équipes de France. Malgré les démentis du président la fédération, Fernand Duchaussoy et du sélectionneur Laurent Blanc par l’intermédiaire du chef de presse de l’équipe de France, les réactions continuent à fuser dans le monde du football à l’évocation de ce projet éventuel.

 

Dominique Sopo dénonce un «racialisme délirant»

«Les accusations portées par Médiapart sont précises et graves, estime le président de SOS racisme Dominique Sopo dans un communiqué. Ainsi, le fait d’associer, pour un Directeur Technique, l’origine des gens, leurs aptitudes physiques et leurs aptitudes intellectuelles renverrait à un racialisme délirant qui voit dans le Noir l’animal et dans le Blanc la civilisation… Si les faits allégués étaient avérés, SOS Racisme se réserverait le droit d’engager toute action judiciaire de nature à ne pas laisser s’installer dans notre pays des systèmes discriminatoires sciemment et méthodiquement mis en place.»

José Anigo et l'OM remontés contre Médiapart

Selon le site d'information, la discrimination envers des joueurs noirs ou d'origine arabe aurait déjà débuté dans les centres de formation de Lyon et Marseille. Directeur sportif de l’OM, José Anigo n’apprécie de du tout l’accusation du site de Médiapart. «C'est honteux de porter pareilles accusations contre notre club,s’énerve Anigo sur le site officiel du club. J'invite celui qui le souhaite à venir jeter un oeil sur nos effectifs. A L'OM, on a toujours considéré que cette mixité était une richesse.» De son côté, l’OL a aussi infirmé et déploré les accusations de Médiapart sur son site officiel.

Pape Diouf: «le foot français est raciste»

Joint par RMC Info, l’ancien président de l’OM n’est pas plus surpris que cela par les révélations de Médiapart. «Savoir si la réunion dont on parle a eu lieu ou non me paraît complètement superflu. Je ne dis pas qu’elles sont vraies, mais je ne suis pas étonné par ces révélations. La vérité est la suivante. Le football français est à l’image de sa société. Le football français est raciste, il exclut.»

Lilian Thuram a d’abord cru à une blague

L’ancien défenseur de l’équipe de France ne cachait pas sa stupeur et son malaise dans les colonnes de l’Equipe après les révélations de Médiapart.  «Je suis tellement abasourdi. Je ne sais quoi répondre. J'ai  cru à une blague. Mais lorsqu'un ami m'a envoyé l'article, je me suis vraiment posé des questions car ce site a une réputation sérieuse.  J'ai essayé de joindre le président de la Fédération pour qu'il m'explique, raconte celui qui a siégé comme élu à la FFF entre 2008 et 2010.  C'est tout un monde qui s'écroule. Mais je ne veux pas être dans l'émotion pour réagir. J'attends d'avoir plus d'éléments.»

Source A.P. pour 20minutes.fr

 

09:59 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : quotas, fff, blanc, médiapart, sos racisme, sopo |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu