Avertir le modérateur

10 janvier 2011

FRANCE AMERIQUE : ERIC ZEMMOUR, OU LA POSTURE DU POLEMISTE PROVOCATEUR

Chroniqueur et polémiste talentueux, Eric Zemmour, qui comparaît à partir de mardi pour diffamation et discrimination raciale, est omniprésent dans les médias où il s'est fait un nom en adoptant résolument des postures provocatrices.

A 52 ans, il cumule les postes entre la presse écrite (Le Figaro), la radio (RTL) et la télévision (France 2 et i-Télé), excellant dans les numéros de duettiste où il occupe volontiers le rôle du méchant. Passionné par la politique, il y aurait fait carrière s'il n'avait pas échoué par deux fois au concours de l'ENA. Il se rabattra sur le journalisme où Philippe Tesson lui met le pied à l'étrier en l'embauchant au service politique du Quotidien de Paris. Se définissant comme gaulliste, il aime pourfendre aussi bien le politiquement correct que l'anti-racisme ou les "droits-de-l'hommistes".

"Ce qu'on croit être des dérapages est en fait super-contrôlé", estime un de ses confrères qui le juge trop intelligent pour se laisser aller. "Zemmour adore prendre le contre-pied des idées reçues, quitte à passer pour un vieux réac, c'est un bretteur, avec la mauvaise foi que ça nécessite parfois", considère un autre. Mais à force de donner des avis tranchés sur tout, Eric Zemmour s'est forgé de solide inimitiés, notamment du coté des féministes, des associations anti-racistes ou de défense des droits des homosexuels.

Auteur prolixe, il a publié une douzaine d'ouvrages allant de la biographie (Edouard Balladur et Jacques Chirac) au roman (il a en a écrit trois) en passant par des essais. Dans "Le Premier sexe" (paru en 2006), il s'attaquait sans complaisance à l'égalité hommes-femmes, revendiquant le pouvoir pour les mâles dans une société frappée par la "démagogie du féminisme". Comme pour mieux justifier sa réussite à la force du poignet, Eric Zemmour aime a rappeler ses origines modestes et son enfance dans la banlieue est. Ce" qui ne l'empêche pas d'aimer le faste, comme son mémorable anniversaire au Petit Trianon à Versailles où des dizaines d'invités avaient été servis par du personnel en costume d'époque.

Après ses déclarations sur Canal+ en mars 2010 où il avait affirmé que "les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes", il avait failli perdre sa place au Figaro. La direction du quotidien l'avait convoqué à un entretien préalable à son licenciement avant de renoncer à se séparer de lui. "Zemmour fait de l'audience, il plaît, c'est pour ça que ses employeurs ont toujours volé à son secours", selon un de ses proches. RTL avait défendu son éditorialiste au nom de "la diversité des opinions", tout en se disant "choquée" par ses propos à caractère raciste.

Source : France Amérique

LE MONDE : ERIC ZEMMOUR DEVANT LA JUSTICE MARDI POUR DISCRIMINATION RACIALE

lepoint.fr.jpg

"Les Français issus de l'immigration sont plus contrôlés que les autres parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes… C'est un fait." Cette phrase, prononcée en mars 2010 sur le plateau de l'émission de Thierry Ardisson "Salut les terriens", sur Canal+, vaut à Eric Zemmour d'être poursuivi en justice par plusieurs associations. Son procès pour diffamation et discrimination raciale débute mardi 11 janvier et devrait durer trois jours.

Quelques heures plus tôt, le 6 mars, le chroniqueur avait tenu d'autres propos controversés sur le plateau d'une émission de France Ô, "L'Hebdo". Les employeurs "ont le droit" de refuser des Arabes ou des Noirs, avait-il répondu à une question qui lui avait été posée.

L'association SOS-Racisme a été la première à lancer des poursuites contre le polémiste. Selon elle, les propos d'Eric Zemmour tendent "à assimiler l'origine des personnes et la délinquance", une discrimination passible d'une sanction pénale. Sont également parties civiles le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), la Licra, l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et J'accuse.

Eric Zemmour devrait être présent. Il a fait citer une dizaine de témoins parmi lesquels le député Claude Goasguen, le chroniqueur Eric Naulleau ou l'ancien secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF) Robert Ménard. Dans une longue lettre adressée en mars au président de La Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra), Eric Zemmour avait regretté que ses propos aient "pu heurter", tout en les maintenant.

Eric Zemmour avait reçu le soutien de l'avocat général près la cour d'appel de Paris, Philippe Bilger, qui l'a soutenu sur son blog, ce qui lui vallu d'être convoqué par le procureur général de Paris, François Falletti, afin qu'il lui "donne des explications sur cette opération", selon les termes de la ministre de la justice, Michèle Alliot-Marie.  Dans sa note datée du 17 mars, Philippe Bilger écrit notamment : "Tous les Noirs et tous les Arabes ne sont pas des trafiquants, mais beaucoup de ceux-ci sont noirs et arabes." Il parle de statistiques destinées à "masquer ce qui crève les yeux et l'esprit" et de "la censure qui [interdit] d'aborder clairement un tel sujet".

Pour en savoir plus :

- Les petits calculs d'Eric Zemmour, par Caroline Fourest

- De l'usage des probabilités : la tribune de Jean-Michel Claverie et la réponse d'Hugo Harari-Kermadec et Antoine Piétri

Source : Le Monde.fr (avec AFP)

07 janvier 2011

ZEMMOUR VS MLK : CHACUN SES REFERENCES

Chacunsesreferences.png

06 janvier 2011

SOS RACISME VS ZEMMOUR

SOS RACISME VS ZEMMOUR

zemmour3.png
ZEMMOUR EST POURSUIVI PAR SOS RACISME POUR INCITATION A LA HAINE RACIALE ET A LA DISCRIMINATION

 

VENEZ NOMBREUX AU TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS LE 11-13-14 JANVIER PROCHAIN

POUR DIRE « STOP » A LA LIBERATION DE LA PAROLE RACISTE DANS LES MEDIAS

Dans deux émissions récentes (sur Canal + et France Ô), le chroniqueur Eric Zemmour, ciblait les populations d’origine africaine et maghrébine, les définissant comme des populations criminogènes et légitimant du même coup la discrimination raciale, pratique fort heureusement réprimée par la loi.

SOS Racisme a donc décidé de citer à comparaître Eric ZEMMOUR devant le Tribunal de Paris afin de mettre un terme à cette libération de la parole raciste omniprésente dans nos médias.

Pourquoi Eric Zemmour n’est ni un étendard de la liberté d’expression ni un représentant de la parole « populaire » ?

« C’est la connivence d’une partie des élites –et non du peuple– qui permet le maintien d’Eric Zemmour dans nos médias »

Sous couvert de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, le discours d'Eric Zemmour renvoie en réalité aux idées d'une élite bien pensante, redoutant l'évolution d'une France métissée et progressiste... Soyons clair, il est celui qui dit tout haut ce que les racistes pensent tout bas!

En se cachant derrière une liberté d’expression « décomplexée », Eric Zemmour légitime les discriminations à l’embauche par les employeurs et le contrôle au faciès, et ce, en opposition totale avec les valeurs d’égalité et de fraternité depuis toujours défendues par la France!

Un an après le débat sur l’identité nationale et les nombreux discours racistes tenus, notamment par des responsables politiques, dans les préfectures sous la bienveillance de l’ancien ministre de l’immigration, SOS Racisme souhaite rappeler à Eric Zemmour et ses amis, les valeurs de cette France qu’ils chérissent tant, et leur faire comprendre qu’on ne peut déverser sa haine sur des personnes, en raison de leur appartenance ou non à une communauté, en toute impunité.

Suivez le procès en direct avec le Pôle Antidiscriminations de SOS Racisme sur Facebook et Twitter.

05 janvier 2011

PROCES SOS RACISME VS ZEMMOUR LE 11,13 ET 14 JANVIER 2011

lepoint.fr.jpg

DURANT TOUTE LA SEMAINE SUIVEZ EN DIRECT LE PROCES DE SOS RACISME CONTRE ZEMMOUR

L'équipe du Pôle Antidiscriminations de SOS Racisme vous informera en avant première de tous les évènements du procès :

Suivez sur ce blog par Twitter, Facebook, Dailymotion et Youtube les réactions, tribunes, et infos en continue.

SOS Racisme à cité à comparaître Eric ZEMMOUR devant le TGI de Paris le 11, 12 et 14 janvier 2011. Monsieur ZEMMOUR aura à répondre des délits de diffamation à caractère racial et d’incitation à la haine raciale pour des propos tenus sur Canal + et France O qui tendaient à assimiler l’origine des personnes et la délinquance d’un côté et qui justifiaient la discrimination raciale (pratique réprimée par la loi) d’un autre côté.

« Monsieur Zemmour semble s’être fait une spécialité de propos stigmatisant et haineux envers les populations d’origine arabe et africaine. Dans un climat rendu délétère par le débat sur l’identité nationale et le populisme anti-immigré qui a miné le débat politique ces derniers mois, les propos de Monsieur Zemmour participent de la légitimation d’une parole raciste et d’une pratique discriminatoire. Par ce procès, nous rappellerons à Monsieur Zemmour, pourfendeur du délitement républicain, que les lois de la République s’appliquent à tous, y compris à lui. ». Dominique SOPO

TRIBUNE : "LE SYNDRÔME ZEMMOUR" : Par Dominique SOPO, Président

LETTRE A PATRICK DE CAROLIS

RAPPEL DES FAITS EN VIDEO :

 

+ de videos buzz sur buzzmoica.fr

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu