Avertir le modérateur

05 juillet 2011

L'antisémitisme, aperçu sommaire de la situation dans l'Union européenne entre 2001-2010

Le 20 Juin 2011, l'Agence européenne des droits fondamentaux (FRA) a publié son rapport sur "l'antisémitisme, aperçu sommaire de la situation dans l'Union européenne entre 2001-2010".

Le rapport fournit une analyse comparative des incidents antisémites recensés à partir des données statistiques des organisations gouvernementales et non gouvernementales, couvrant les années 2001 à 2009, et, en outre, certains incidents identifiés par les médias.

Le rapport conclut qu'il existe une augmentation des incidents antisémites en 2009, mais une tendance générale à travers les Etats membres de l'UE ne peut pas être établie, en raison d'un manque de données comparables.

Le rapport révèle les résultats suivants:

· Autriche, France, Allemagne et Suède recueillent suffisamment de données officielles sur la justice pénale, permettant une analyse des tendances des crimes antisémites
· Le nombre de crimes antisémites a considérablement augmenté en France et en Suède, et une petite augmentation a également été enregistrée en Allemagne.
· Le nombre de crimes antisémites a diminué en Autriche de 2008 à 2009
· Entre 2001 et 2009, le nombre de crimes antisémites en France ont fluctué d'année en année
· En Allemagne, la tendance générale indique un niveau relativement stable de la criminalité antisémite
· En Suède, après une période relativement stable de 2001 à 2008, le nombre de crimes antisémites a atteint un sommet en 2009


Pour plus d'info, le rapport complet (en anglais)

http://fra.europa.eu/fraWebsite/research/publications/publications_per_year/2011/pub-antisemitism-update-2011_en.htm

Par Muriel Girard, Pôle Anti-discriminations de SOS Racisme

02 décembre 2010

LES MINORITÉS ETHNIQUES DAVANTAGE CONTRÔLÉES PAR LA POLICE EN EUROPE

controle d'identité.jpg

Les minorités ethniques sont davantage contrôlées par la police que le reste de la population en Europe, selon un guide publié par l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA) pour lutter contre le profilage discriminatoire. En France, 38 % des personnes originaires d’Afrique subsaharienne et 42 % des personnes originaires d’Afrique du Nord déclarent avoir subi un contrôle de police au cours de l’année. Ils ne sont que 22 % au sein de la population dite "majoritaire". Ces proportions sont les mêmes dans tous les pays observés, à l’exception de l’Italie et de la Slovaquie. Parmi les groupes minoritaires interrogés dans les dix états membres sélectionnés, il ressort que les Roms et les Nord-Africains sont les groupes les plus fréquemment contrôlés.

Ce "profilage ethnique" est pourtant interdit au sein de l’Union européenne. Mais attention : si le résultat corrobore ceux obtenus lors de l’enquête proposée par Fabien Jobard et René Lévy, Police et minorités visibles : les contrôles d’identité à Paris, il reste que cette enquête est cette fois déclarative et se fonde donc uniquement sur le ressenti des personnes interrogées.

CR - Observatoire des Inégalités

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu