Avertir le modérateur

03 février 2011

PROCES EN APPEL : DIEUDONNE SE REFUGI DERRIERE SON STATUT D'HUMOURISTE

dieudonne-lepen-1.jpg

"C'était une excellente soirée. C'était très drôle. Les gens ont ri." C'est ainsi que Dieudonné s'est défendu jeudi devant la cour d'appel de Paris qui le juge pour des propos tenus lors d'un spectacle où il avait convié sur scène le négationniste Robert Faurisson.

Dieudonné M'Bala M'Bala est jugé pour avoir fait remettre à Robert Faurisson, par quelqu'un déguisé en déporté juif, un "prix de l'infréquentabilité", le 26 décembre 2008 sur la scène du Zénith de Paris, lors d'une représentation de son spectacle "J'ai fait le con".

La présence de l'ancien universitaire lyonnais avait suscité un tollé politique et associatif en France.

En première instance, Dieudonné s'est vu condamné à 10.000 euros d'amende pour "injures" à caractère raciste. Il avait immédiatement fait appel.

"C'est la première fois qu'un artiste se retrouve devant une cour d'appel pour demander: +Est-ce que j'ai le droit de faire rire mon public?", a regretté l'homme de spectacle, en se retranchant derrière le droit à l'humour et la liberté d'expression.

"Que je ne fasse pas rire tout le monde, ça n'est pas mon problème. Que ça en énerve certains, ça m'amuse", s'est-il encore défendu.

Le représentant de SOS Racisme Dominique Sopo a raillé "une défense assez peu courageuse". "Le fait qu'il se réfugie derrière son statut d'artiste pour justifier qu'il doit bénéficier d'une liberté d'expression extrême est une supercherie", a-t-il indiqué à l'AFP en marge de l'audience.

"Il se revendique faussement de la qualité d'humoriste", a appuyé Me Sabrina Goldman, qui défend la Licra, également partie civile. "Ce n'est plus un humoriste. Désormais, il porte un discours politique."

Dieudonné s'est également plaint devant la cour d'appel d'être victime de l'acharnement des associations antiracistes. Une douzaine de parties civiles poursuivent l'humoriste dans une affaire initiée par le ministère public.

A l'issue du réquisitoire et des plaidoiries, la cour d'appel devait mettre sa décision en délibéré à plusieurs semaines.

27 janvier 2011

DIEUDONNE BIENTÔT PARRAIN DU FILS DE ZEMMOUR?

Source : rue 89

21 janvier 2011

MELENCHON DENONCE LES PROPOS TENUS PAR ZEMMOUR

Alors qu'Eric Zemmour avait annoncé que Jean-Luc Mélenchon témoignerait en sa faveur à son procès, l'interressé critique et dénonce les propos d'Eric Zemmour. Allez directement au sujet : 26min

 

12 janvier 2011

MENARD SANS INTERDIT

En attendant le procès de Jeudi et Vendredi une petite vue des propos que l'on entendra demain de la part de Robert MENARD, cité par Zemmour à son procès pour diffamation raciale et provocation à la haine raciale.

07 janvier 2011

ZEMMOUR VS MLK : CHACUN SES REFERENCES

Chacunsesreferences.png

06 janvier 2011

SOS RACISME VS ZEMMOUR

SOS RACISME VS ZEMMOUR

zemmour3.png
ZEMMOUR EST POURSUIVI PAR SOS RACISME POUR INCITATION A LA HAINE RACIALE ET A LA DISCRIMINATION

 

VENEZ NOMBREUX AU TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PARIS LE 11-13-14 JANVIER PROCHAIN

POUR DIRE « STOP » A LA LIBERATION DE LA PAROLE RACISTE DANS LES MEDIAS

Dans deux émissions récentes (sur Canal + et France Ô), le chroniqueur Eric Zemmour, ciblait les populations d’origine africaine et maghrébine, les définissant comme des populations criminogènes et légitimant du même coup la discrimination raciale, pratique fort heureusement réprimée par la loi.

SOS Racisme a donc décidé de citer à comparaître Eric ZEMMOUR devant le Tribunal de Paris afin de mettre un terme à cette libération de la parole raciste omniprésente dans nos médias.

Pourquoi Eric Zemmour n’est ni un étendard de la liberté d’expression ni un représentant de la parole « populaire » ?

« C’est la connivence d’une partie des élites –et non du peuple– qui permet le maintien d’Eric Zemmour dans nos médias »

Sous couvert de dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas, le discours d'Eric Zemmour renvoie en réalité aux idées d'une élite bien pensante, redoutant l'évolution d'une France métissée et progressiste... Soyons clair, il est celui qui dit tout haut ce que les racistes pensent tout bas!

En se cachant derrière une liberté d’expression « décomplexée », Eric Zemmour légitime les discriminations à l’embauche par les employeurs et le contrôle au faciès, et ce, en opposition totale avec les valeurs d’égalité et de fraternité depuis toujours défendues par la France!

Un an après le débat sur l’identité nationale et les nombreux discours racistes tenus, notamment par des responsables politiques, dans les préfectures sous la bienveillance de l’ancien ministre de l’immigration, SOS Racisme souhaite rappeler à Eric Zemmour et ses amis, les valeurs de cette France qu’ils chérissent tant, et leur faire comprendre qu’on ne peut déverser sa haine sur des personnes, en raison de leur appartenance ou non à une communauté, en toute impunité.

Suivez le procès en direct avec le Pôle Antidiscriminations de SOS Racisme sur Facebook et Twitter.

05 janvier 2011

PROCES SOS RACISME VS ZEMMOUR LE 11,13 ET 14 JANVIER 2011

lepoint.fr.jpg

DURANT TOUTE LA SEMAINE SUIVEZ EN DIRECT LE PROCES DE SOS RACISME CONTRE ZEMMOUR

L'équipe du Pôle Antidiscriminations de SOS Racisme vous informera en avant première de tous les évènements du procès :

Suivez sur ce blog par Twitter, Facebook, Dailymotion et Youtube les réactions, tribunes, et infos en continue.

SOS Racisme à cité à comparaître Eric ZEMMOUR devant le TGI de Paris le 11, 12 et 14 janvier 2011. Monsieur ZEMMOUR aura à répondre des délits de diffamation à caractère racial et d’incitation à la haine raciale pour des propos tenus sur Canal + et France O qui tendaient à assimiler l’origine des personnes et la délinquance d’un côté et qui justifiaient la discrimination raciale (pratique réprimée par la loi) d’un autre côté.

« Monsieur Zemmour semble s’être fait une spécialité de propos stigmatisant et haineux envers les populations d’origine arabe et africaine. Dans un climat rendu délétère par le débat sur l’identité nationale et le populisme anti-immigré qui a miné le débat politique ces derniers mois, les propos de Monsieur Zemmour participent de la légitimation d’une parole raciste et d’une pratique discriminatoire. Par ce procès, nous rappellerons à Monsieur Zemmour, pourfendeur du délitement républicain, que les lois de la République s’appliquent à tous, y compris à lui. ». Dominique SOPO

TRIBUNE : "LE SYNDRÔME ZEMMOUR" : Par Dominique SOPO, Président

LETTRE A PATRICK DE CAROLIS

RAPPEL DES FAITS EN VIDEO :

 

+ de videos buzz sur buzzmoica.fr

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu