Avertir le modérateur

16 mai 2011

Tags racistes: sursis pour des skinheads

Deux skinheads de 21 ans ont été condamnés aujourd'hui à 18 mois de prison avec sursis pour avoir, en août 2009, recouvert de tags racistes un lieu de culte musulman à Toul (Meurthe-et-Moselle), dont ils avaient "orné" la porte et les volets avec une tête et des pieds de cochon. Un troisième jeune homme, poursuivi pour complicité, a été relaxé.

Lors de l'audience devant le tribunal correctionnel de Nancy, le 19 avril dernier, les deux tagueurs avaient expliqué qu'ils voulaient venger une agression dont avait été victime quelques jours plus tôt un prêtre catholique, dans ce même quartier de Toul jusqu'alors réputé sans histoire. Ils avaient ensuite expliqué que leur action se voulait également une riposte à un différend qui les opposait au gérant d'un restaurant de kebab.

Outres les propos xénophobes et antisémites, des croix gammées et sigles "SS" avaient été tagués sur le lieu de culte, provoquant un vif émoi dans la communauté musulmane locale.

Deux des avocats des skinheads soutenaient que leur acte était "irresponsable" et "juvénile". Un troisième avocat avait en revanche estimé qu'il y avait "deux poids deux mesures dans ce pays". "On ne met pas autant de zèle à poursuivre les profanations contre les églises catholiques", avait-il asséné, provoquant un incident avec la présidente du tribunal.

Les deux jeunes hommes ont été en outre condamnés à verser solidairement 25.000 euros de dommages et intérêts à différentes parties civiles, dont la Licra, SOS Racisme et la Ligue des droits de l'Homme.

Source : l'AFP pour Le Figaro

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu